Lincoln fonde beaucoup d’espoir sur le retour de l’Aviator au sein de sa gamme, un modèle qui lui permettra de combler un vide important sous le Navigator.

Charles René Charles René
La Presse

Construit sur le même châssis à propulsion que l’Explorer, il intègre également un nouveau groupe motopropulseur hybride enfichable.

La marque a dévoilé la semaine dernière les chiffres finaux associés à cette motorisation, et c’est franchement impressionnant.

Selon Car & Driver, cet Aviator hybride, qui prend comme base un V6 biturbo de 3 L couplé à un moteur électrique, produira 494 ch et 630 lb-pi de couple. Le mode électrique permettra une autonomie cependant assez limitée de 28 km, obtenus d’une batterie de 13,6 kWh.

Aucun chiffre concernant la consommation de carburant n’a été présenté jusqu’à présent.

Le moteur hybride sera proposé dans la version la plus équipée de l’Aviator avec un prix de départ de 81 000 $.