Fragilisée par des décennies d’incertitude quant à son avenir, Lotus respire beaucoup mieux depuis deux ans grâce à son propriétaire, la chinoise Geely. La marque anglaise a lancé la semaine dernière une nouvelle version GT de l’Evora, le seul modèle offert au Canada.

Charles René Charles René
La Presse

Remplaçante de l’Evora 400, elle bénéficie de légèrement plus de puissance, d’un poids abaissé et de plus d’appui aérodynamique. Son V6 de 3,5 L d’origine Toyota est dopé par un compresseur volumétrique pour produire 416 ch permettant une vitesse de pointe de 303 km/h. Il peut être couplé autant à une transmission manuelle (6 rapports) qu’à une boîte automatique (6 rapports).

Le poids total atteint les 1408 kg, 32 kg de moins que l’Evora 400, ce qui est tout de même bien plus élevé que l’ancienne Elise. Cela dit, l’Evora a une vocation nettement plus grand tourisme.