Mercedes-Benz a montré au Salon de l’auto de Francfort un long et effilé prototype tout électrique de luxe qui pourrait rivaliser avec la Classe C au sommet de la hiérarchie des berlines du constructeur allemand.

Associated Press

PHOTO RALPH ORLOWSKI, REUTERS

Hungry ? La Vision EQS a faim, d'après Mercedes-Benz.

La Vision EQS est la plus récente version de la Série EQ de véhicules à batterie du constructeur de Stuttgart. Le dévoilement de cette voiture s’inscrit dans la grande tendance du Salon de l’auto de Francfort 2019, dominé par la mobilité électrique.

«Ce que nous avons dévoilé aujourd’hui est la première plateforme de grande berline, entièrement faite pour la motorisation électrique», a dit le PDG Ola Kallenius. «Nous pensons pouvoir attirer encore plus de clients grâce à une offre plus variée.»

PHOTO RALPH ORLOWSKI, REUTERS

Le PDG de Mercedes-Benz Ola Kallenius a présenté le prototype Vision EQS au Salon de l'auto de Francfort.

Le prototype ne sera jamais produit en série tel quel, mais il donne un aperçu de ce qu’un véhicule de production pourrait avoir l’air, avec son écran DEL à la place de la calandre, la légère bombance de ses arcs de roues et ce trait illuminé qui s’étend sur toute la longueur de la carrosserie.

Cette quatre-places est mu par deux moteurs électriques lui permettant de faire le 0-100 km/h en 4,5 secondes, dit Mercedes-Benz, qui promet aussi une autonomie exceptionnelle de 700 km. 

PHOTO RALPH ORLOWSKI, REUTERS

La Mercedes-Benz Vision EQS.

Pressé de questions sur l’avancée technique permettant cette autonomie supérieure à tout ce qui se fait aujourd’hui, Ola Kalenius a refusé de répondre.