L’application mobile dont sont dotés certains véhicules connectés de la gamme Mercedes-Benz a connu une drôle de fuite, plus tôt ce mois-ci, alors que certains de ses utilisateurs pouvaient voir à l’écran de leur téléphone les données personnelles d’autres clients du constructeur allemand.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

Voitures connectées obligent, à peu près tous les grands constructeurs proposent une application mobile à leurs clients permettant d’effectuer certaines tâches à distance, comme le verrouillage des portières. Cette pratique n’est pas sans risques liés à la sécurité des données, voire des automobiles comme telles. Dans ce cas-ci, deux propriétaires de véhicules Mercedes-Benz qui pouvaient accéder aux commandes d’un même véhicule n’appartenant ni à l’un ni à l’autre, dans leur appli respective, ont publié une saisie d’écran illustrant la situation, ce qui n’a pas manqué de faire réagir la direction du constructeur. Celle-ci a confirmé au site américain TechCrunch qu’il y avait effectivement eu une faille dans son système le temps d’un après-midi, mais a ajouté que le problème avait rapidement été résolu.