La marque automobile allemande a dévoilé, le mois dernier, avoir incorporé une nouvelle technologie aux sièges de ses modèles GL, GLS, Classe A et Classe B qui réduit activement la fatigue musculaire des occupants. À l’aide de petits coussinets motorisés, le dossier du siège change au cours de la conduite afin de faire varier l’effort nécessaire pour soutenir le poids du corps.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

La fonction peut être activée à partir du tableau de bord du véhicule, mais fonctionne ensuite tout à fait automatiquement. Ce sont les coussins inférieurs du dossier qui permettent ainsi de reposer les muscles dorsaux en alternant l’effort d’un endroit à l’autre. Ce processus permet aux muscles de se reposer à intervalles réguliers, réduisant d’autant la fatigue ressentie par l’occupant du siège. Contrairement à d’autres fonctions de massage qu’on trouve à bord de divers véhicules, cette technologie, appelée Automotive Motion Seating par son fabricant, l’équipementier Comfort Motion Global, a été mise au point par un chiropraticien certifié et spécialisé dans le traitement de maux de dos provoqués par le fait de demeurer assis trop longtemps.