Avant l’avènement de la minifourgonnette, il y avait la familiale, ou la « station wagon » comme on aimait l’appeler dans le langage populaire. Véhicule familial par excellence d’après-guerre, elle peuplait les entrées de stationnement de banlieue. Aujourd’hui, elle est un produit de niche, proposée que par Audi, Mercedes et Volvo. Nous avons fait l’essai de l’une d’elles, la Mercedes-AMG C43. Une solution de rechange beaucoup plus inspirée aux multisegments.

Charles René Charles René
La Presse

DESIGN

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES

La partie arrière en porte-à-faux, qui semble souvent greffée a posteriori sur les familiales, se fond naturellement grâce, entre autres, à une ligne de toit en arc.

La Classe C familiale est une des rares exclusivités canadiennes en Amérique du Nord. Basée sur la Classe C, qui est également proposée avec des carrosseries de coupé et berline, elle s’approprie les codes stylistiques de cette catégorie avec finesse. Ainsi, la partie arrière en porte-à-faux, qui semble souvent greffée a posteriori sur les familiales, se fond naturellement grâce, entre autres, à une ligne de toit en arc. La partie avant sur le plan latéral assure une ligne plus dynamique en raison du porte-à-faux court et du capot relativement long. L’avant a par ailleurs été redessiné en 2019, présentant une calandre en deux pièces, dont le haut prolonge le capot. Comment reconnaître cette version sportive C43 ? Par les discrètes mentions « biturbo » et « AMG » et les quatre pots d’échappement.

À BORD

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES

Dès qu’on entre dans cette C43, on est plongé dans une ambiance à la fois cossue et sportive grâce à l’utilisation de la fibre de carbone sur la console et la nacelle centrales, une option de 1500 $.

Des trois constructeurs allemands, Mercedes est sans doute le meilleur à l’heure actuelle dans la confection des habitacles. Dès qu’on entre dans cette C43, on est plongé dans une ambiance à la fois cossue et sportive grâce à l’utilisation de la fibre de carbone sur la console et la nacelle centrales, une option de 1500 $. Le tout est complété par des touches et commandes composées de matériaux solides. Notre regard se pose naturellement sur les cinq buses circulaires, aussi élégantes que bien conçues pour ajuster le flux d’air. Cela dit, ce qui prime dans cette C43, c’est l’impression d’un espace aéré permis par la bonne hauteur de pavillon. Évidemment, on achète aussi cette familiale pour l’aspect pratique de son coffre : 460 L de volume que l’on peut augmenter à 1480 L grâce à un ingénieux système électrique.

SOUS LE CAPOT

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES

La puissance du V6 biturbo de 3 L de la C43 se situe donc à 385 ch et 384 lb-pi de couple.

Ces dernières années, Mercedes a imité BMW et Audi en démocratisant sa division de haute performance AMG. La C43 est le fruit de cette démarche, se plaçant entre la C300 (255 ch) et l’explosive C63 (469 ch), non offerte en version familiale. La puissance de son V6 biturbo de 3 L se situe donc à 385 ch et 384 lb-pi de couple. Son tempérament, ragaillardi par une trame sonore plaisante, assure son caractère en plus de l’appuyer avec sa grande souplesse. Est-il aussi explosif que le six-cylindres turbo de BMW ? Non. Ce dernier pousse sur une plus large bande de régime. La boîte automatique à neuf rapports de la Mercedes est également un peu plus lente que la ZF chez BMW, sans pour autant que cela soit un réel désagrément. Le levier de vitesses, placé sur la colonne de direction, n’est cependant pas très agréable à utiliser.

DERRIÈRE LE VOLANT

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES

Bien plantée au sol grâce à des éléments suspenseurs ajustables – un peu secs sur revêtements accidentés –, elle présente un penchant naturel pour la sinuosité d’un parcours.

Au-delà des bonnes performances de son V6, cette C43 surprend encore plus lorsqu’en prend le temps de bien analyser son comportement routier. Bien plantée au sol grâce à des éléments suspenseurs ajustables – un peu secs sur revêtements accidentés –, elle présente un penchant naturel pour la sinuosité d’un parcours. Le tout est guidé par une direction délicieuse, un outil d’une précision indéniable. Malgré cette grande efficacité, il y a un peu plus de roulis qu’on aimerait, mais on peut compter sur des sièges de série qui offrent assez de soutien pour nous garder en place. Le rouage intégral, proposé de série, transmet bien le couple au sol avec une préférence pour le train arrière (69 %). Le freinage est puissant et facilement modulable. Quant à l’assemblage, de nombreux craquements se sont fait entendre au cours de l’essai.

TECHNOLOGIES EMBARQUÉES

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES

Android Auto et Apple CarPlay ne sont également pas proposés de série. Pour les avoir, il faut débourser 5900 $, un groupe d’options qui incorpore plusieurs éléments, dont une bonne chaîne audio Burmester.

Le système d’infodivertissement, étalé sur un écran horizontal optionnel de 10,2 po, fait très bonne impression au premier contact. Il présente un beau design des menus et une bonne rapidité d’exécution des commandes au moyen d’une molette, d’un pavé tactile ou de touches sur le volant. L’instrumentation analogique de série appuyée est lisible et n’encourage pas à aller vers l’option d’un groupe numérique (1900 $). C’est lorsqu’on commence à creuser et à l’utiliser pour des configurations de diverses natures que le système montre ses limites sur le plan de l’intuitivité. La navigation est tout sauf simple. Android Auto et Apple CarPlay ne sont également pas proposés de série. Pour les avoir, il faut débourser 5900 $, un groupe d’options qui incorpore plusieurs éléments, dont une bonne chaîne audio Burmester.

VERDICT

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES

Au-delà du fait qu'elle n'a pas de concurrentes directes, cette voiture offre un ressenti exceptionnel derrière le volant tout en ne négligeant pas son côté utilitaire.

Avec l’offre des familiales qui s’étiole d’année en année, la C43 se trouve sans concurrence directe. BMW n’a plus l’intention d’offrir sa Série 3 Touring sur notre marché, tandis qu'Audi propose une Allroad nettement moins axée sur la performance. Volvo arrivera quant à elle avec une V60 T8 hybride rechargeable plus puissante, mais plus lourde et s’annonçant plus chère. Mais, au-delà de cette unicité, cette voiture offre un ressenti exceptionnel derrière le volant tout en ne négligeant pas son côté utilitaire. Son prix de départ, qui dépasse légèrement les 60 000 $, peut sembler élevé, mais c’est moins que bien des VUS qui ont un comportement routier résolument moins prenant. En somme, une voiture étonnamment complète que Mercedes Canada a eu l’audace de nous offrir.

CARNET DE NOTES

Une vraie AMG ? Sans pouvoir se targuer d’avoir un moteur assemblé à la main ou un comportement routier digne d’une supervoiture, cette C43 n’est pas un produit pur jus du département AMG, mais on sent que l’esprit de cet illustre spécialiste derrière l’AMG GT a cascadé sur celle-ci.

Coffre presque digne d’un VUS : Avec 460 L de volume, le coffre de la C43 familiale offre seulement 90 L de moins que celui du GLC, le VUS compact de la marque.

Bonne prise en main : Détail rarement abordé, le volant plat dans le bas offre une excellente prise en main pour favoriser l’expérience de conduite.

Comportement modulable à souhait : Sans surprise, cette C43 permet d’ajuster une série d’éléments allant du son de l’échappement en passant par l’amortissement et la sensibilité de l’accélérateur de manière indépendante pour permettre un comportement sur mesure.

Consommation acceptable : Au cours de l’essai routier, la consommation de carburant a oscillé autour des 10,6 L/100 km, ce qui est fort acceptable pour un véhicule à transmission intégrale pouvant faire le 0-100 km/h en 4,8 s (selon Mercedes).

FICHE TECHNIQUE

Version à l’essai : AMG C43 4MATIC familiale

Prix (avec options) : 76 490$

Moteur : V6 biturbo DACT 3 L

Puissance : 385 ch à 6100 tr/min

Couple : 384 lb-pi de 2500 à 5000 tr/min

Transmission : Automatique à 9 rapports avec mode manuel

Architecture motrice : Moteur longitudinal avant, transmission intégrale

Consommation (ÉnerGuide) : 10,8 L/100 km (essence super)

Concurrente : Volvo V60

Du nouveau en 2020 ? : Aucun changement majeur

Pour en savoir plus : www.mercedes-benz.ca