Il suffit de comparer les dernières générations de modèles avec leurs prédécesseurs pour s’en convaincre, les véhicules ont passablement grossi avec le temps. Mini veut maintenant aller à contre-courant de cette tendance lourde avec la prochaine génération de sa déclinaison trois portes.

Charles René Charles René
La Presse

En entrevue au magazine Auto Express, le grand patron de la marque, Bernd Koerber, affirme qu’une transition vers une motorisation entièrement électrique permettra de diminuer l’empreinte de ce modèle et de revenir aux sources de la marque, à savoir une citadine de dimension réservée. Une bonne disposition de la batterie et des moteurs électriques permet une plus grande latitude aux ingénieurs pour concevoir un habitacle logeable sans devoir gonfler les dimensions extérieures du véhicule.

Koerber confirme que Mini s’affaire actuellement au développement d’un tel véhicule et n’exclut pas que le fruit de ce travail voie le jour avec la prochaine Mini, prévue pour 2022.