Le marché nord-américain de la camionnette intéresse de plus en plus les constructeurs européens et asiatiques, mais tous n’ont pas le même empressement d’aller rivaliser avec les produits locaux qui dominent toujours au chapitre des ventes. Tandis que Volkswagen tergiverse, Mitsubishi souhaite s’exécuter, avec une camionnette compacte électrifiée – en partie du moins.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

La dernière incursion de Mitsubishi dans ce marché remonte au Raider, introduit aux États-Unis avec peu de succès en 2005. Mais voilà que l’alliance formée avec Nissan et Renault permet au groupe japonais de rêver à une relance dans ce créneau.

PHOTO MITSUBISHI

L'hybride branchable Mitsubishi Outlander PHEV pourrait prêter sa motorisation au projet de pickup de la marque.

Mitsubishi serait ainsi mandaté pour mettre au point l’architecture de base qui permettrait aux trois groupes de créer des véhicules de format intermédiaire, ce qui pourrait inclure une camionnette.

Et pour qu’un tel produit se démarque, racontait récemment Mark Chaffin, directeur de l’exploitation pour Mitsubishi Motors North America, dans une entrevue avec la publication américaine Wards, il faudrait qu’il bénéficie d’une technologie d’électrification similaire à celle de l’hybride rechargeable Outlander PHEV actuellement en marché.