Les automobiles à caractère économique se volatilisent les unes après les autres, et Mitsubishi s’en réjouit et voit en ces défections en rafale une occasion favorable pour la carrière de sa sous-compacte Mirage.

Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

Soucieuse de s’assurer de faire le plein de nouveaux clients, Mitsubishi pratique une refonte esthétique de ce modèle qui, à Montréal, fait sa première apparition en sol nord-américain.

PHOTO MITSUBISHI

Mitsubishi Outlander hybride

Les transformations extérieures apportées visent principalement à intégrer les nouveaux codes esthétiques de la marque, comme en fait foi sa calandre plus proéminente. À l’intérieur, la marque japonaise revisite certains éléments de décor pour égayer l’habitacle et révise à la hausse le contenu technologique.

PHOTO MITSUBISHI

La nouvelle Mirage de Mitsubishi

Sur le plan technique, la Mirage conserve les attributs de sa devancière, à savoir un moteur 3 cylindres de 1,2 L et une boîte manuelle à cinq rapports. Une transmission automatique à variation continue figure au rayon des options de ce modèle.

Pour accéder au site de Mitsubishi, cliquez ici.