Difficile de percer un segment où les acteurs établis sont carrément indétrônables. Nissan essaie tant bien que mal de le faire depuis plusieurs années avec son Titan inscrit chez les camionnettes pleine grandeur, sans grand succès au chapitre des ventes.

Charles René Charles René
La Presse

Pour 2020, le constructeur japonais donne un peu plus d’arguments en sa faveur, à commencer par un V8 de série de 5,6 L à injection directe dont la puissance a été légèrement augmentée jusqu’à 400 ch et 413 lb-pi de couple.

La camionnette bénéficiera aussi d’une nouvelle transmission automatique à neuf rapports, deux de plus que l’ancienne, qui assurera des accélérations plus linéaires, selon les dires de Nissan. La carrosserie a été légèrement remaquillée, en se concentrant sur la calandre et le dessin des phares. De nouveaux écrans tactiles de 8 et 9 po, selon les groupes d’options, font aussi leur apparition dans l’habitacle.