Le retour de la Micra sur le marché canadien aura finalement été de courte durée. Nissan Canada nous a confirmé qu’il avait l’intention de retirer de sa gamme l’abordable citadine cinq ans après son lancement au pays.

Charles René Charles René
La Presse

Claudianne Godin, gestionnaire des relations médias chez Nissan Canada, nous a précisé que les concessionnaires pourraient ainsi subvenir à la demande au cours des premiers mois de 2020. Nissan souhaite par le fait même rationaliser son offre d’entrée de gamme pour se concentrer sur les modèles Kicks – multisegment basé sur la plateforme de la Micra – et Sentra. Mme Godin a ajouté que la marque ne prévoyait pas remplacer cette Micra par sa version européenne « principalement à cause de son prix », qui serait trop élevé pour lui permettre de rivaliser avec les concurrentes.