Source ID:320136; App Source:cedromItem

| Commenter Commentaires (32)

Hybrides à air comprimé: Peugeot gonflé à bloc

Un plan de coupe vue de haut de... (Photo fournie par Peugeot)

Agrandir

Un plan de coupe vue de haut de la Peugeot-Citroën hybride air comprimé-essence.

Photo fournie par Peugeot

Denis Arcand
La Presse

Les recherches sur les moteurs automobiles à air comprimé ont toujours laissé sceptique l'industrie automobile en raison de la faible autonomie de ce système. Mais PSA Peugeot-Citroën semble avoir trouvé sa propre façon d'utiliser les avantages de l'air comprimé: dans le moteur d'appoint d'une auto hybride.

Le constructeur automobile français a annoncé qu'il lancera dès 2016 une Citroën et une Peugeot équipées de son nouveau groupe motopropulseur HybridAir, qui consiste en un moteur à essence classique et d'un moteur à air comprimé.

On pourrait voir cette technologie en Amérique du Nord, dans les voitures GM, qui a signé un accord stratégique avec PSA Peugeot-Citroën.

Avant de voir comment ça marche, citons PSA Peugeot-Citroën, qui dit augmenter de 90% l'autonomie d'un petit moteur à essence, en ville, en le couplant avec la technologie HybridAir. La compagnie a testé HybridAir sur la Peugeot 208 et la Citroën C3 et affirme avoir obtenu une consommation mixte (en ville et sur la route) de 2,9 L/100 km.

Un moteur-compresseur à air

Ce nouveau type de chaîne de traction - développé conjointement avec l'équipementier allemand Bosch - ressemble à ce que fait Toyota avec la Prius: dans la Prius, le moteur à essence fournit l'énergie de base et une partie de l'énergie utilisée pour faire avancer l'auto est récupérée lors du ralentissement-moteur par le moteur électrique, qui agit comme une génératrice et charge la batterie. À l'accélération, l'énergie électrique peut ensuite être appliquée dans l'autre sens pour faire tourner le moteur électrique de concert avec le moteur à combustion interne, ce qui réduit la consommation d'essence.

Mais dans une voiture PSA Peugeot-Citroën mue par un système HybridAir, le moteur électrique et les batteries sont remplacés par un moteur à air comprimé et une bombonne. C'est encore le moteur à essence qui fournit l'énergie de base et l'énergie de la voiture en mouvement est partiellement récupérée au ralentissement-moteur, puisque le moteur à air agit comme un compresseur et fait monter la pression d'air dans la bombonne. L'énergie ainsi stockée sous forme d'air comprimé est utilisée à l'accélération suivante quand le moteur à air comprimé et le moteur à essence travaillent conjointement. À basse vitesse - comme dans la Prius - le moteur à essence ne tourne pas; le moteur à air comprimé suffit et les voitures HybridAir ont une certaine autonomie hydraulique.

À haute vitesse, seul le moteur à essence travaillera. Mais en deçà de 70 km, l'ordinateur de bord dosera la contribution de chaque moteur en mode combiné.

 

La bombonne d'air comprimé est situé entre les... (Photo fournie par Peugeot) - image 2.0

Agrandir

La bombonne d'air comprimé est situé entre les sièges, sous le plancher.

Photo fournie par Peugeot

PSA Peugeot-Citroën estime qu'une voiture HybridAir conduite en ville pourrait rouler à l'air sur plus de la moitié des distances parcourues.

Le constructeur dit que c'est une technologie relativement simple à installer et à entretenir, comparée aux hybrides essence-électricité. En outre, la voiture n'est pas alourdie par les batteries au lithium-ion. La taille des composantes est plus petite que celle dans les voitures hybrides électricité-essence. PSA Peugeot-Citroën estime que le système HybridAir s'intégrera aux voitures existantes sans empiéter dans la malle arrière ni imposer de sacrifice au niveau du design et de l'espace intérieur.

Fiat travaille également sur de tels systèmes et on retrouve déjà des moteurs hybrides diesel-air comprimé sur des camions de livraison en Amérique du Nord.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;
image title
Fermer
image title
Fermer