(HAMBOURG, Allemagne) L’une des particularités notables du Taycan concerne son architecture électrique. Celle-ci autorise un fonctionnement sous une tension de 800 volts, la plus élevée jamais offerte sur un véhicule de cette catégorie. Cela lui permet de tirer profit des chargeurs haute puissance à courant continu et, ce faisant, recouvrer son autonomie très rapidement.

Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

En Europe, où il a été possible de faire l’essai des chargeurs Ionity, le Taycan rechargeait à 80 % ses accumulateurs en un peu moins de 23 minutes. Une performance réalisable si l’état de charge de la batterie se trouve sous la barre des 9 %. Sans quoi c’est un peu plus long.

PHOTO PORSCHE

De retour au pays maintenant. Electrify Canada annonçait il y a quelques jours la mise en place de 20 stations de recharge de 350 kW. D’autres annonces au sujet de ces bornes de recharge ultrarapides sont attendues dans les prochaines semaines.

Le Taycan comporte plusieurs modes de conduite et, parmi ceux-ci, il y en a un appelé Range (autonomie). Lorsqu’on l'active, seul le moteur logé à l’avant se trouve sollicité pour peu que l'on adopte une conduite coulée. À noter que dans cette configuration, le moteur logé à l’arrière entre en action seulement dans les phases de fortes accélérations.

PHOTO PORSCHE