La division camionnettes de Fiat-Chrysler, RAM, applique vraiment le règlement à la lettre : le constructeur s’est récemment rendu compte qu’un RAM 1500 2019 --juste un seul RAM 1500 2019-- avait quitté l’usine avec un panneau d’instruments qui pourrait être défectueux. RAM a donc lancé une campagne de rappel visant un seul pickup RAM 1500. 

LA PRESSE

Même si FCA peut retracer le véhicule en question et contacter directement son propriétaire, toute la paperasse a été envoyée à la National Highway and Transportation Safety Administration et tous les concessionnaires américains ont été avisés, la même procédure qui est suivie quand un constructeur rappelle des dizaines ou des centaines de milliers de véhicules. 

PHOTO FCA

Le panneau d'instrument est une composante pré-assemblée qui arrive en une seule pièce à l'usine.

FCA a probablement agi ainsi parce qu’il s’agit du suivi à un rappel précédent : il y a quelques mois, FCA s’est rendu compte qu’un certain nombre de panneaux d’instruments pouvaient poser problème, parce que le code d’un des logiciels comportait une erreur. Les panneaux avaient été installés dans des voitures 2019, soit des Dodge Charger et Challenger ainsi que des Chrysler 300. FCA a donc lancé une campagne de rappel et les concessionnaires ont changé le panneau d’instruments. 

Mais par la suite, un complément d’enquête a permis de découvrir un deuxième petit lot de panneaux d’instruments défectueux, qui avait été livré chez FCA. En épluchant la documentation, on les a retracés et par chance ils avaient tous --«sauf un seul véhicule suspect»-- été installés dans des véhicules-test, c’est-à-dire les quelques unités qui sortent les premières de l’usine lorsque des modifications sont faites à la chaîne de montage. Ces véhicules cobayes ne sont pas vendus. 

Mais le tout dernier panneau d’instruments défectueux a été installé dans un pickup qui a été livré à un concessionnaire américain et vendu à quelqu'un.

Le rappel a donc été lancé, qui annonce que «le panneau d’instruments d’un seul RAM 1500 de l’année-modèle 2019 pourrait, dans certaines circonstances, devenir inopérant, ce qui entraînerait la non-activation des avertissements sonores, des messages et des instruments». Les instruments pourraient aussi cesser d'être rétro-illuminés.

Le RAM 1500 visé par rappel a été assemblé le 6 décembre dernier et le tableau sera remplacé sans frais par un concessionnaire, à partir du 13 septembre. En plus, le propriétaire se fera prêter un véhicule durant la réparation.

Pour lire l'avis détaillé de la NHTSA, cliquez ici.

Pour lire l'avis de FCA aux concessionnaires, cliquez ici.

Pour lire la lettre de la NHTSA à FCA, cliquer ici.

Pour lire le rapport de sécurité de la NHTSA. cliquez ici.