Daimler a confirmé que la marque Smart cessera ses activités au Canada et aux États-Unis. 

LA PRESSE

PHOTO DAIMLER

Le constructeur allemand peinait de plus en plus à vendre ses micro-voitures en Amérique du Nord, où les prix relativement bas de l’essence stimulent le goût plus prononcé que jamais pour les gros véhicules. 

Prenant acte de cette tendance, Smart avait cessé de vendre les Smart à essence ici en 2018 et tenté de repositionner comme constructeur de voitures électriques.

Mais Daimler axe désormais sa stratégie électrique sur ses modèles Mercedes-Benz EQ, qui arrivent l'an prochain, et les Smart, manifestement, n’ont plus leur place dans le nouveau portefeuille de produits. 

«Après réflexion approfondie, Smart cessera de vendre la forttwo EQ électrique aux États-Unis et au Canada à la fin de l’année-modèle 2019», a écrit Daimler au magazine TechCrunch, qui avait obtenu l’information de source non officielle. «Le déclin du marché des micro-voitures au Etats-Unis et au Canada, ainsi que le coût élevé d’homologuer un modèle de petite série sont parmi les facteurs combinés qui motivent cette décision.» 

SMARTFORWHO ?

La Smart a été un succès d'estime instantané à son lancement nord-américain en 2004, mais elle n'a jamais été un succès commercial. Il s'en vendu 4080 au Canada en 2005, à sa première année complète sur le marché, mais le cap des 3000 ventes a été franchi seulement deux fois par la suite. Il s'en est vendu seulement 368 en 2017.

PHOTO DAIMLER AG

Aux États-Unis, il s'est vendu environ 21 000 Smart 2008, un chiffre jamais approché depuis.

Au Canada, malgré ses qualités indéniables en ville, elle n'est pas parvenue à convaincre des consommateurs très conscients de la conduite hivernale et de la cohabitation avec de gros véhicules.

Smart continuera de vendre ses voitures ici jusqu'à la fin de l’année. Au delà, la clientèle pourra continuer de faire entretenir les Smart dans les concessions Mercedes-Benz, qui accueilleront les nouveaux modèles EQ en 2020. 

Smart va désormais miser sur la Chine et l’Asie, avec un partenaire local, dans un marché plus propice à ce genre de voiture.