• Accueil > 
  • Auto > 
  • Guide auto > 
  • Tesla > 
  • Elon Musk a refusé un réglement à l'amiable qui aurait évité les accusations de la SEC
Source ID:; App Source:

Elon Musk a refusé un réglement à l'amiable qui aurait évité les accusations de la SEC

Elon Musk aurait pu demeurer à la tête... (photo REUTERS)

Agrandir

Elon Musk aurait pu demeurer à la tête de Tesla, mais il a refusé une proposition de réglement de la Securities and Exchange Commission.

photo REUTERS

Associated Press

Avant de poursuivre le PDG de Tesla Elon Musk pour fraude boursière, le gendarme américain de la Bourse lui a proposé un règlement à l'amiable en vertu duquel il aurait payé une petite amende et continué de diriger le constructeur de voitures électriques.

Mais Musk a refusé, arguant qu'il ne voulait pas que son nom soit entaché. C'est ce qu'affirme une personne au fait des discussions entre Tesla et la Securities and Exchange Commission (SEC), qui a parlé à l'agence AP à condition de ne pas être nommée.

Par conséquent, la SEC a déposé des accusations de fraude boursière contre Musk, lui reprochant d'avoir fait des déclarations fausses et trompeuses ayant influencé indument la valeur en Bourse du titre de Tesla. Musk avait déclaré le 7 août qu'il avait sécurisé un financement permettant de fermer le capital de Tesla à 420 $ l'action et de retirer la compagnie de la Bourse.

Le règlement proposé à Musk par la SEC l'aurait obligé à accepter des restrictions sur ses communications publiques au sujet de Tesla.

En raison du refus de Musk, la SEC demande à la cour une injonction lui interdisant de faire d'autres déclarations fausses et trompeuses. La SEC demande aussi à la cour de bannir Musk de la Bourse, lui interdisant désormais toute fonction de direction au sein de toute société cotée en Bourse.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer