(New York) Confrontée à un problème de trésorerie persistant, Tesla a annoncé qu'elle va lever jusqu'à jusqu'à 2,3 milliards de dollars sur les marchés financiers.

D'après AFP et AP

PHOTO TERJE SOLSVIK, REUTERS

Des Tesla en recharge à une station de Superchargeurs.

Cette levée de fonds va se faire sous la forme d’une offre d’actions pour l’équivalent de 650 millions de dollars et d’un emprunt de 1,35 milliard de dollars venant à échéance en 2024. Tesla ajoute que les investisseurs pourront souscrire davantage à cette offre, et estime pouvoir lever au total environ 2,3 milliards de dollars.

Jusqu'à la publication des derniers résultats trimestriels, il y a 10 jours, le PDG de Tesla, Elon Musk, disait que sa compagnie n'aurait pas besoin de se recapitaliser, arguant que les profits seraient au rendez-vous pour financer l'expansion du groupe et payer ses dettes. Mais Tesla a inscrit des pertes depuis.

MUSK INVESTIRA 10 MILLIONS PERSONNELLEMENT

Elon Musk lui-même participera à cette opération, précise Tesla, il achètera pour 10 millions de dollars de nouvelles actions. Le constructeur affirme que l’opération est destinée entre autres à « renforcer le bilan » du groupe.

PHOTO ALY SONG, REUTERS

L'action de Tesla a terminé la journée boursière en hausse de 4,3 % à 244,10 $ US à New York.

Le constructeur de véhicules électriques haut de gamme peine à demeurer rentable. Il a annoncé mercredi dernier lors de ses résultats du premier trimestre 2019 une perte nette de 702,1 millions de dollars, mettant ainsi fin à deux trimestres consécutifs de profits.

Cette perte étonnamment élevée est survenue après deux trimestres rentables d'affilée (une première pour Tesla).

Tesla, qui veut révolutionner l'automobile, a perdu plus de 6 milliards ses débuts. Pour générer un jour des profits, Musk dit compter sur l'augmentation des ventes et sur le lancement de véhicules autonomes destinés aux services de robots taxis.

Au dernier trimestre, le groupe a été plombé par de faibles livraisons de voitures, à 63 000 exemplaires contre 76 000 anticipées. Son chiffre d’affaires a bondi de plus de 30 % mais il s’est établi nettement en dessous des anticipations des marchés.

Tesla, qui a promis de réduire significativement ses pertes au deuxième trimestre, a vu la demande pour ses trois voitures – les berlines Model S et Model 3 et le VUS Model X – faiblir en Amérique du Nord, surtout en raison de la réduction de l'aide fédérale américaine à l'achat.

Son titre a perdu près de 30 % depuis le début de l’année à Wall Street.