Tesla a annoncé la semaine dernière une entente avec un assureur américain spécialisé dans l’automobile afin d’offrir des polices d’assurance sur mesure à certains de ses clients californiens. À terme, le groupe automobile pense pouvoir réduire le coût des primes d’assurance de ses clients de 20 % à 30 %, en misant sur les données tirées de leur conduite de ses véhicules électriques.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

Ça fait quelques années déjà que Tesla, par le truchement de son PDG, Elon Musk, signale son intention d’offrir sa propre couverture à ses clients. Le président publie régulièrement des données indiquant que la technologie embarquée dans ses véhicules aide à réduire substantiellement les risques d’accident, ce qui devrait se traduire par des primes moins élevées que pour des modèles concurrents. La police ainsi proposée par Tesla en Californie est offerte en contrepartie d’une mensualité « sans frais cachés » et peut être résiliée à tout moment, indique le constructeur.