(Washington) WASHINGTON - Les autorités routières américaines ont commencé à recueillir de l'information sur les problèmes potentiels concernant une fonctionnalité grâce à laquelle un utilisateur peut faire venir à lui sa Tesla en mode autonome, dans un stationnement.

Associated Press

Pour la National Highway Traffic Safety Administration, il s'agit pour le moment d'un examen, pas encore une enquête. Mais l'organisme chargé de la sécurité routière aux États-Unis a indiqué qu'elle est au courant d'articles de journaux rapportant des défaillances de Smart Summon et qu'elle est contact avec Tesla.

«La NHTSA n'hésitera pas à agir si elle trouve des cas montrant l'existence d'un défaut affectant la sécurité», a indiqué l'organisme.

Smart Summon est une mise à jour logicielle récemment envoyée via internet par Tesla, qui s'ajoute à son système de conduite assistée Autopilot. Grâce à son téléphone portable, l'utilisateur qui active Smart Summon n'a plus besoin de chercher sa voiture dans le stationnement où il l'a garée, cette dernière le localise et se déplace vers lui seule, sans conducteur. Le verbe anglais summon veut dire «convoquer» ou «appeler».

Cette fonctionnalité peut être activée seulement si la voiture est assez proche pour être vue par l'utilisateur, indique le site web de Tesla.

Mais après la mise à jour, des vidéos et des photos ont été mises en ligne, montrant des problèmes. De plus, une vidéo promotionnelle sur le site de Tesla montrait une voiture sans conducteur roulant dans la mauvaise voie dans un stationnement.

Un propriétaire a rapporté que sa Tesla a percuté le mur de son garage sur Smart Summon et a mis en ligne une photo de sa voiture endommagée, tandis qu'un autre a montré son Modèle 3 qui semble éviter de justesse une collision.

PHOTO TWITTER

Un utilisateur a mis en ligne une photo de son Modèle 3 endommagé, après un impact dans son garage, sur Smart Summon.

Un troisième a signalé avoir fait stopper sa voiture juste avant qu'elle percute une voiturette de golf (on peut immobiliser la voiture à distance). Un autre encore a mis en ligne une vidéo ou un Modèle X qui roule sur son terrain en direction d'une fillette et de son chien, au lieu d'aller dans la rue. Le véhicule arrête devant la fillette. Après qu'elle se soit ôtée de là, le véhicule continue encore sur le terrain, puis va s'immobiliser devant l'utilisateur.

Une autre vidéo tournée dans le stationnement d'un Walmart montre une Tesla confuse, sur Smart Summon, incapable de décider quoi faire. Les choses empirent quand une camionnette s'engage dans la même allée. À part montrer un chauffeur de pickup remarquablement patient et courtois, la vidéo démontre surtout que Smart Summon, dans son état actuel peut être une perte de temps. La vidéo dure 2 minutes et 46 secondes interminables. À la fin la Tesla parvient à s'extirper du stationnement en n'écrasant aucun piéton... mais passe tout droit devant son propriétaire. Il aurait pu se rendre à son auto à pied et s'en aller en moins d'une minute.

Le site web de Tesla prévient les utilisateurs de Smart Summon qu'ils sont responsables de la voiture et qu'ils doivent la superviser en tout temps.

Des messages demandant une entrevue à ce sujet ont été laissés jeudi au siège social de Tesla à Palo Alto, en Californie.

Mais mercredi, le PDG de Tesla Elon Musk a indiqué via Twitter que plus de 550 000 utilisateurs avaient activé Smart Summon durant les jours suivant son entrée en fonction aux États-Unis.

Musk a aussi tweeté que Smart Summon pourrait entrer en fonction au Canada cette fin de semaine.

Et on trouve de très nombreuses vidéos montrant des utilisations réussies de Smart Summon.

Le communiqué de la NHTSA encourage les conducteurs à signaler tout enjeu de sécurité impliquant leur véhicule sur un formulaire en ligne. Les Canadiens peuvent le faire aussi sur le site de Transport Canada.

Avec La Presse