Certains sont sûrement déjà en surdose du Cybertruck, une semaine après son dévoilement, mais voici trois détails de plus.

LA PRESSE

C’est beaucoup d’information, direz-vous, pour un pickup qui n’existe pas, promis par un gars qui a déjà trois autres modèles censés être en gestation (le camion Semi, le Roadster2 et le Modèle Y). Mais le Cybertruck et Elon Musk sont un sujet de conversation idéal à évoquer d’urgence samedi soir si vous recevez de la visite et qu’un mal-élevé se met à parler de religion ou de politique à table.

1) « PRÉ-COMMANDE »

Les « pré-commandes » de Cybertruck ont atteint le nombre de 250 000 mardi, a noté Elon Musk sur son compte Twitter.

On met « pré-commandes » entre guillemets parce que ce néologisme fumeux ne décrit pas une vraie commande. À 100 $ remboursables en tout temps, c’est 900 $ de moins que pour le Modèle 3 et c’est en réalité une sorte de dépôt permettant d’inscrire son nom sur une liste, bref, une réservation sans engagement. Ça n’enlève rien au fait qu’un quart de million de consommateurs ont viré 100 douilles chacun à Elon Musk sur la foi d’un prototype, donnant l’air fou à quelques analystes qui se demandaient si un tel véhicule se vendrait.

PHOTO TESLA

Ça fait 25 millions de plus à Tesla, pour accélérer le développement et la production de son anguleux pickup 4x4 électrique, promis pour la fin 2021. On présume que ce chiffre est exact, même s’il n’est pas vérifié indépendamment. Selon Musk, 150 000 avaient été réservés samedi, 200 000, dimanche et 250 000, mardi et on s’attend à ce Musk proclame d’une minute à l’autre qu’il est rendu à 300 000, et peut-être un demi-million quand vous servirez l’apéritif samedi soir.

2) « CAUCHEMAR DYSTOPIQUE »

Après la présentation du Cybertruck il y a une semaine, les descriptions imagées ont foisonné dans la presse automobile, et une des meilleures était dans un titre d’Autoweek : CYBERTRUCK TESLA : UN VRAI CAMION SOUS SA CARROSSERIE DE CAUCHEMAR DYSTOPIQUE

On regrette juste de ne pas y avoir pensé nous-mêmes.

PHOTO AUTOWEEK

3) L’ADN STYLISTIQUE DU CYBERTRUCK ?

Toutes sortes de montages-photo impliquant le Cybertruck circulent sur le web et on remercie un fidèle lecteur de Québec pour cet envoi, qui, cela étant, ne rend pas justice à la mécanique sous la carrosserie :