Le Modèle Y pourrait arriver sur le marché plus tôt que prévu. C’est ce que croit un analyste financier qui suit le titre boursier de Tesla pour la banque allemande Deutsche Bank. 

LA PRESSE

L’analyste cite des informations émanant de Taiwan, où se trouvent plusieurs fournisseurs de Tesla. Il écrit que ces fournisseurs ont reçu l’instruction d’avancer de six mois la livraison de certaines composantes du petit VUS que Tesla doit lancer l’an prochain.

PHOTO FREDERIC J. BROWN, AFP

Elon Musk lors du lancement du ModèleY le 14 mars 2019 au studio de design Tesla à Hawthorne, en Californie.

«Cela signifierait que le Modèle Y pourrait être offert au public durant le premier trimestre de l’année prochaine», a écrit Emmanuel Rosner, de Deutsche Bank, dans un bulletin adressé à ses clients investisseurs et rendu public par la chaîne d’information financière CNBC. «Les fournisseurs ont également indiqué que les livraisons de pièces destinées au camion Semi sont elles aussi accélérées, pour un lancement en quantités limitées à une date indéterminée l’an prochain.» 

À l’origine, Tesla avait annoncé que le Modèle Y serait lancé à l’automne 2020, mais le PDG Elon Musk a depuis indiqué qu’il était sûr de pouvoir avancer le lancement à l’été, indiquant que des efforts étaient faits pour gagner encore du temps.

PHOTO JAE C. HONG, AP

Le Modèle Y est un petit VUS qui sera assemblé sur la plateforme du Modèle 3.

Lancer le Modèle Y en avance sur le calendrier prévu serait un exploit pour Tesla, qui commencé à livrer ses modèles S, Y et 3 avec des mois de retard. Par ailleurs, Tesla a eu de grandes difficultés à augmenter au niveau actuel --jugé satisfaisant-- les cadences de production à son usine de Fremont, en Californie. 

Le Modèle Y doit être assemblé sur la même plateforme que le Modèle 3, ce qui rend le défi technique plus simple.

Lors d’un appel-conférence récent avec des analystes financiers, Elon Musk, a dit s’attendre à ce que les ventes du VUS Modèle Y dépassent en nombre celles des modèles S, X et 3 réunis.