Si vous avez 3,6 milliards de dollars qui dorment dans votre compte-épargne, vous pourriez faire comme Toyota et construire dans votre cour votre propre piste de course inspirée du célèbre circuit Nürburgring, en Allemagne.  

LA PRESSE

Il faut dire que la cour arrière de Toyota est grande. Le constructeur possède un domaine de 850 hectares dans une région forestière près de la ville de Shimoyama. C’est là que Toyota construit un centre technique qui comprendra une piste d’essais, dont la forme reproduira de nombreux éléments du Nürburgring. 

Des côtes et des virages

La piste allemande qui inspire Toyota est reconnue comme une de plus exigeantes au monde et offre en un seul tour à peu près toutes les conditions difficiles qu’une voiture peut rencontrer dans une vie sur la route. Le Nürburgring est souvent utilisé par des constructeurs --y compris pour des Toyota et Lexus-- pour des essais.

Toyota dit avoir dessiné son circuit en fonction du relief accidenté de sa propriété, avec une différence d’élévation de 75 mètres entre le point le plus élevé et le plus bas, ainsi que de nombreux virages à tous les angles. 

Toyota trouve probablement que c’est plus pratique d’avoir un mini-Nurburgring sur son site même, au lieu de mettre des voitures et une équipe d’ingénieurs et de techniciens dans l’avion vers l’Allemagne. Et c’est vraiment dans la cour de Toyota : le domaine est à une vingtaine de kilomètres du siège social de Toyota, qui se trouve dans la ville de... Toyota (la ville, qui s’est appelée Koromo durant des siècles, a pris le nom de la compagnie en 1959).

La piste de Toyota mesurera 5,3 km, soit un quart de la longueur du Nürburgring et devrait être prête en 2023.

Pour le «pur bonheur de conduire»

Le président de Toyota. Akio Toyoda a indiqué que «pouvoir reproduire les difficiles conditions de pilotage» du Nurburgring permettra à sa compagnie de «raffiner le pur bonheur de conduire».

Sans compter que M. Toyoda possède sa licence de pilote de course professionnel et que la piste sera probablement libre les fins de semaine. Et il y a le chic Club de golf Royal Shimoyama juste à côté.

Le complexe au complet (la piste est seulement la première étape) a un budget de 300 milliards de yens (environ 3,6 milliards de dollars canadiens). Il y aura divers bâtiments et plusieurs pistes, y compris un circuit plus linéaire pour les tests de vitesse pure.

Pour voir la Lexus LFA sur le circuit Nürburgring, cliquez ici.