Source ID:17e860b59b3e3d51aecb1d46db0e376c; App Source:StoryBuilder

Voiture électrique : Volkswagen et Northvolt s'allient sur les batteries

L'eGolf 2019 a une batterie de 35,8 kWh....

Agrandir

L'eGolf 2019 a une batterie de 35,8 kWh. À l'avenir, ça ne suffira pas et Volkswagen cherche des partenaires et du financement pour la recherche.

Agence France-Presse
Francfort

Le constructeur automobile allemand Volkswagen a annoncé jeudi la création avec la start-up suédoise Northvolt d'un consortium pour « faire avancer la recherche européenne dans les batteries » pour voitures électriques.

En plus des deux entreprises, l'alliance réunit « d'autres partenaires » de sept pays européens mais « pas d'autre constructeur automobile », a précisé une porte-parole de Volkswagen.

La coopération « se concentrera sur tout le cycle de vie de la batterie, des matières premières en passant par la technologie des cellules jusqu'au recyclage » mais « le but premier sera le renforcement des compétences sur les cellules », indique Volkswagen dans un communiqué.

Pour couvrir les coûts des investissements, le consortium a demandé des subventions au ministère allemand de l'Économie dans le cadre d'une offre annoncée en février.

Les gouvernements français et allemand avaient détaillé une stratégie industrielle visant à créer des « champions » européens, et dont le premier projet sera la production de batteries pour l'automobile.

L'Allemagne a engagé 1 milliard d'euros (1,5 milliard de dollars canadiens) dans le projet et la France 700 millions (1 milliard de dollars canadiens).

Plus de 30 entreprises ou consortiums se sont portés candidats pour ces subventions en Allemagne, avait annoncé lundi le ministre allemand de l'Économie Peter Altmaier.

Parmi les intéressés : le fabricant allemand de batteries Varta, le chimiste BASF et les constructeurs BMW et PSA, selon le quotidien économique Handelsblatt.

L'Union européenne des batteries

L'industrie automobile allemande s'engage à marche forcée dans l'électrification des motorisations, contrainte de réduire rapidement ses émissions de CO2 pour respecter des limites imposées par l'Union européenne à partir de 2020 et encore durcies à l'horizon 2030, sous peine de pénalités financières.

Pour échapper aux amendes, Volkswagen, premier constructeur mondial, compte introduire sur le marché 70 modèles électriques d'ici 2028, et table sur 22 millions d'unités vendues en 10 ans.

La fabrication de batteries et de leur composants clés, les cellules, est un enjeu stratégique pour l'électrification des voitures, mais le marché est pour l'instant dominé par des groupes asiatiques.

Les « activités de recherche communes » du consortium baptisé « European Battery Union » (EBU) doivent commencer début 2020, ajoute Volkswagen.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;
image title
Fermer
image title
Fermer