(Berlin) L’ancien patron et figure historique du constructeur automobile Volkswagen, Ferdinand Piëch, est mort à l’âge de 82 ans, rapportent des médias allemands dont l’agence de presse Dpa lundi soir.

Agence France-Presse

Un porte-parole du groupe n’a pas voulu commenter les informations des médias affirmant à l’instar du magazine Bild que Ferdinand Piëch est mort dimanche soir dans un hôpital de Rosenheim, en Bavière, où il avait été transporté après s’être écroulé dans un restaurant sus les yeux de sa femme.

Le quotidien des affaires Handelsblatt a également annoncé sa mort citant la famille de l’ancien président du directoire et président du conseil de surveillance de Volkswagen.

Né à Vienne, Ferdinand Piëch est considéré comme le patriarche de VW qu’il a transformé en un groupe comprenant de nombreuses marques automobiles avant de céder la direction du groupe en 2002.

Devenu l’influent patron du conseil de surveillance, il avait quitté son poste en 2015 à l’issue d’une bataille avec le patron de l’époque, Martin Winterkorn.

C’est lui qui avait rassemblé les marques VW, Audi, Seat, Bugatti, Lamborghini et Porsche dans le mastodonte Volkswagen.