Volvo a dévoilé son XC40 Recharge tout électrique, un petit VUS décrit par la direction du constructeur comme la première étape du plus important changement structurel de toute l’histoire de Volvo.

LA PRESSE

Le XC40 aura une autonomie de 400 km selon la norme européenne WLTP, promet Volvo, ce qui permet d’espérer autour de 360 km selon la norme nord-américaine EPA, plus réaliste. Branché sur une borne rapide, le XC40 Recharge pourra remplir son pack-batterie à 80 % en 40 minutes.

La compagnie n’a pas révélé la vitesse maximale, le temps d’accélération ni d’autres indications sur les performances du XC40 Recharge, à l’exception de sa puissance, 300 kW (408 ch), transmise à l’asphalte en rouage intégral. Mais on sait que le moteur est animé par une batterie lithium-ion de 400 V et 76 kWh).

PHOTO VOLVO

Le Volvo XC40 Recharge.

Le XC40 Recharge est le premier véhicule tout électrique du constructeur sino-suédois, dont le PDG, Håkan Samuelsson, a annoncé l’an dernier un plan visant à lancer un véhicule de ce type par année durant les cinq prochaines années à partir de l’année-modèle 2020. Les Volvo électriques garderont leurs noms alphanumériques, mais suivis du suffixe «Recharge», le nom de la ligne de produits électriques. 

Au terme de ce projet quinquennal, à la fin 2025, la moitié des modèles offerts par Volvo doivent être 100 % électriques, tandis que le reste doit être hybride. Volvo n'offrira alors plus aucune voiture mue seulement par un moteur à combustion interne. 

PHOTO VOLVO

Le Volvo XC40 Recharge.

« Nous l’avons dit et répété : pour Volvo Cars, le futur est électrique », a déclaré Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Cars. « Aujourd’hui, nous franchissons un nouveau cap majeur dans cette direction avec le lancement concomitant du XC40 100 % électrique et de la ligne Recharge. »

Le XC40 est presque identique aux versions hybrides et conventionnelles du modèle, déjà en vente et ils sont tous construits sur la même plateforme. La différence se voit dans le panneau d’acier qui remplace la calandre grillagée des XC40 ayant un moteur à combustion interne. La calandre laissant passer l’air (pour le radiateur, inexistant dans une tout électrique) est évidemment devenue inutile. Les moteurs électriques sont plus compacts que les moteurs conventionnels, ce qui permet aussi à Volvo d’ajouter un coffre avant de 30 litres, sous le capot.