Source ID:news·20120924·LA·0094; App Source:cedromItem

L'heure de la rentrée, mais pour qui?

Le Mondial de l'auto, qui s'ouvre samedi à... (Photo AFP)

Agrandir

Le Mondial de l'auto, qui s'ouvre samedi à Paris, offrira de nombreuses nouveautés, mais qui ont souvent été dévoilées en avant-première ailleurs.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Éric Lefrançois
La Presse

Cette semaine à Paris s'ouvre le Mondial de l'auto. Cette manifestation lance officiellement la saison des salons automobiles, laquelle se terminera à Shanghai le printemps prochain. Une longue et coûteuse bande-annonce pour les constructeurs qui investissent bon an mal an des centaines de millions de dollars chacun pour y participer.

Jusqu'à preuve du contraire, il n'existe pas de moyen de communication plus direct pour une marque d'aller à la rencontre de ses clients potentiels. Pour combien de temps encore? La question se pose. Déjà, l'industrie automobile utilise de moins en moins ces événements comme tribunes pour dévoiler leurs nouveautés à la presse spécialisée. D'ailleurs, pratiquement aucune des avant-premières programmées pour le Mondial ne réserve de réelles surprises. Elles ont toutes - ou presque - été dévoilées.

Nos lecteurs peuvent déjà en témoigner. Bien entendu, les constructeurs «cachent» certaines innovations ou caractéristiques jusqu'au traditionnel lever du voile. À titre d'exemple, à l'occasion du salon de Moscou le mois dernier, Mazda révélait au monde sa future berline 6. Dans la documentation remise aux journalistes, on y apprend que deux moteurs de la famille SkyActiv se disputeront le droit de l'animer. L'acheteur aura en effet le choix entre le 2 litres (identique à celui qui motorise actuellement les Mazda 3 et CX-5) et le 2,5 litres.

À Paris, le constructeur japonais annoncera vraisemblablement - outre le dévoilement de la version familiale de ce modèle - qu'une troisième mécanique - un turbodiesel de 2,2 litres - s'ajoutera au catalogue de ce modèle. Déjà attendu au Canada à bord du multisegment CX-5 , ce moteur sera préalablement offert sur la 6, a-t-on appris.

Révélées avant l'heure

De Moscou, déplaçons-nous à Paris. La conférence que donnera Volkswagen jeudi dans le hall 4 de l'exposition parisienne ne représente qu'une banale formalité. La Golf VII, prétexte de cette conférence, a déjà été révélée à la presse il y a trois semaines à Berlin. Ceux et celles qui n'étaient pas présents à ce grand happening auront eu la chance de se reprendre. À la veille de sa présentation au Mondial, il suffit d'assister au «Volkswagen Nights», événement privé durant lequel le constructeur allemand et ses nombreuses filiales présentent leurs vedettes du salon avant l'heure.

Volkswagen n'est pas la seule firme à agir ainsi. Il y a quelques jours, Audi procédait à son premier dévoilement sur l'internet. Une première pour la marque aux anneaux entrelacés. Quelque 10 000 journalistes dans le monde étaient conviés, sans avoir à se déplacer au siège de l'entreprise à Ingolstadt, à prendre part à la sortie officielle de la RS5 Cabriolet. Sans révéler le coût de l'opération, les stratèges d'Audi ont très certainement économisé plusieurs centaines de milliers de dollars et ont pu compter sur des retombées médiatiques équivalentes à celles engendrées par un lancement «traditionnel».

Un jour qui sait, peut-être serez-vous également invités à un tel événement?




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer