| Commenter Commentaires (20)

Buick Verano: Le silence est d'or

La Buick Verano se veut la voiture la... (Photo Jacques Duval, collaboration spéciale)

Agrandir

La Buick Verano se veut la voiture la plus silencieuse de sa catégorie.

Photo Jacques Duval, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(New York) Soixante-huit. Voilà le chiffre magique que les gens de Buick nous ont servi ad nauseam tout au long de la présentation, la semaine dernière à New York, de la nouvelle Verano, une compacte de luxe qui fera bientôt son apparition sur le marché.

C'est le nombre d'éléments qui ont fait l'objet d'une attention particulière dans la chasse aux bruits à laquelle se sont livrés les ingénieurs de la marque. Et cela ne faisait pas deux minutes que j'étais au volant de la voiture qu'un représentant de Buick m'a invité à abaisser la fenêtre côté conducteur au moment où un immense camion à moteur diesel rugissait tout près de nous. Le bruit était à la limite du supportable. Il m'a suffi de remonter la glace pour étouffer à peu près 90% du tintamarre caractéristique de la circulation new-yorkaise. Opération réussie.

Cette nouvelle Verano ("été" en espagnol) est effectivement ultrasilencieuse et reposante à conduire. S'il est vrai que le silence est d'or, Buick s'apprête à faire un malheur sur le marché.

Mais, qu'en est-il du reste?

Élaborée sur la plateforme de la Chevrolet Cruze, la filiation entre les deux modèles s'arrête là. «La voiture a été étudiée en respectant le caractère d'une marque qui a toujours privilégié la douceur et la souplesse», racontait l'un des ingénieurs associés au projet. En même temps, la voiture se devait de conquérir une clientèle d'âge moyen qui attache une grande importance l'agrément de conduite. Pas facile de concocter un tel amalgame. Avec la Verano, Buick entend prendre la place qu'occupait il n'y a pas si longtemps la Jetta de Volkswagen. En abaissant son prix et son contenu pour s'adresser à une plus large clientèle, VW a ouvert la porte à la nouvelle compacte de General Motors. Chez Buick, on croit que l'avenir est aux voitures de plus petit format dotées du même équipement et des mêmes accessoires de luxe que des berlines chics et chères. Que diriez-vous notamment d'une voiture de 22 595$ (prix de base de la Verano) qui propose un volant chauffant et une caméra de recul? Pas mal pour une simple compacte?

Ce marché est déjà très florissant en Europe et la tendance devrait s'étendre à l'Amérique très bientôt comme le démontre également la Focus Titanium à 27 000$.

Une clientèle à conquérir

Cela dit, la plus petite Buick jamais produite (exception faite de l'abominable Skylark de 1982) complète au sein de la marque une trilogie qui comprend déjà la Regal et la LaCrosse. Malgré la réticence d'une certaine clientèle qui considère toujours les Buick comme des voitures de papys, les ventes sont en progrès de 24% depuis 2009, un chiffre qui n'est certes pas étranger à l'excellente cote de fiabilité décernée à Buick par le groupe J.D. Power.

En plus de la chasse au bruit, les responsables de la mise au point de la Verano ont voulu offrir des sièges avant parmi les plus confortables de l'industrie. On a consacré plus de 1000 heures à leur conception, sauf que l'on a omis de prévoir une commande électrique pour le siège passager et que le réglage du dossier oblige à des contorsions désagréables du bras gauche. Côté confort, on peut dire que le but recherché a été atteint, davantage avec le revêtement en tissu qu'avec celui en cuir.

Ce confort est préservé sur des routes en mauvais état grâce à une suspension qui fait bonne figure également en matière de tenue de route. La pluie ne nous a pas permis de vraiment pousser la Verano à fond, mais la solidité de son châssis laisse présager de bonnes choses.

La nouvelle Verano de Buick se distingue par... (Photo Jacques Duval, collaboration spéciale) - image 2.0

Agrandir

La nouvelle Verano de Buick se distingue par un équipement exhaustif.

Photo Jacques Duval, collaboration spéciale

Un brin gourmande

Des deux motorisations qui seront offertes, seul le 4-cylindres Ecotec de 2,4 litres à injection directe de 180 chevaux était disponible lors de cette avant-première. Il sera secondé éventuellement par un 2 litres turbo de 255 chevaux qui pourra être accompagné d'une boîte manuelle à 6 rapports.

Avec le 2,4 litres, ce ne sont pas les accélérations qui impressionnent le plus (0-100 km/h en 9,3 secondes), mais bien cette harmonie parfaite avec la transmission automatique. Les changements de rapport sont quasi imperceptibles, sans secousse désagréable ou effet de couple. La direction à assistance électrique ne nécessite que deux tours d'une butée à l'autre avec un diamètre de braquage qui s'avère pratique en ville quand on doit faire demi-tour. Sur la route toutefois, le volant se durcit un peu trop à mon goût. On dit que l'assistance électrique est censée diminuer légèrement la consommation, bien que celle-ci ne soit pas au niveau de ce que racontent les communiqués de presse. Menée rondement, la Verano avale facilement ses 8,5 litres aux 100 km.

Un intérieur séducteur

Il est probable que la Verano recrutera beaucoup d'acheteurs sans même quitter la salle d'exposition grâce à un aménagement intérieur très séduisant. On y retrouve un équipement exhaustif quasi équivalent à celui d'une LaCrosse haut de gamme. Au volant chauffant précité, ajoutons une commande de démarrage à distance capable de lancer le moteur jusqu'à 10 intersections plus loin, un volant multi-fonctions, une console farcie de 33 boutons divers, le frein d'urgence électronique et, plus important encore, pas moins de 10 coussins gonflables. Les rangements sont appropriés; la visibilité, par contre, obtient tout juste la note de passage en raison d'un angle mort important. Le plus décevant demeure l'exiguïté des places arrière comparativement à un coffre d'honorables dimensions.

La compacte de luxe Buick Verano reprend les... (Photo Jacques Duval, collaboration spéciale) - image 3.0

Agrandir

La compacte de luxe Buick Verano reprend les grandes lignes du design de sa grande soeur, la Regal.

Photo Jacques Duval, collaboration spéciale

On pourra toujours se consoler en utilisant son téléphone intelligent compatible avec une liste de tâches qu'il serait trop long d'énumérer ici. Détail intéressant pour ceux qui ne veulent pas s'embarrasser du système de guidage par satellite, on peut faire appel au système OnStar qui, sur demande, vous déclinera la route à suivre étape par étape.

Partisane du luxe en petit format, la Buick Verano n'en donne pas moins l'impression d'une berline de plus grand format sur la route, une caractéristique qui aura ses adeptes tout comme ses détracteurs.

Si le succès est au rendez-vous comme on peut le prévoir, parions que GM nous offrira bientôt une Cadillac qui fera sienne elle aussi la citation «dans les petits pots, les meilleurs onguents».




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer