L’Audi e-tron tout électrique est l’objet d’un rappel volontaire aux États-Unis parce qu’un joint d’étanchéité potentiellement défectueux pourrait entraîner un incendie dans la batterie.

LA PRESSE

De ce côté-ci de l’Atlantique, le rappel vise un peu plus de 1600 véhicules, dont la majorité n’ont pas encore été livrés aux clients, explique Audi USA dans une déclaration envoyée aux médias et citée par le magazine Electrek. Le constructeur allemand a découvert qu’un joint d’étanchéité pourrait être défectueux, permettant à de l’eau de s’infiltrer dans la batterie. Cela pourrait causer un court-circuit ou, dans les cas plus graves, une surchauffe pouvant entraîner un incendie (ce que la compagnie appelle pudiquement un «événement thermique»). Cinq clients ont consulté leurs concessionnaires après que le témoin jaune d’alerte batterie se soit allumé. 

PHOTO FOURNIE PAR AUDI.

La recharge de l'Audi e-tron.

Le constructeur a identifié le problème et les véhicules en route pour l’Amérique du Nord n’ont plus ce problème. Pour le demi-millier d’e-tron déjà sur la route, une réparation sera disponible au mois d’août.

Audi USA indique que le rappel est préventif et qu’aucun incendie n’a été signalé. Le constructeur dit que les propriétaires peuvent continuer à utiliser leur e-tron, mais que si le témoin jaune d'alerte batterie s’allume, il faut immobiliser la voiture, ne pas la recharger, et appeler son concessionnaire.

Au moment de mettre cet article en ligne, la Banque de données des rappels de sécurité automobile de Transport Canada ne faisait mention d'aucun rappel au Canada.