(New York) General Motors (GM) a décidé de rappeler près de 3,5 millions de voitures pour un problème de pompe à vide affectant le freinage, selon des documents publiés par l’agence fédérale de la sécurité routière (NHTSA).

Agence France-Presse

PHOTO GM

Un gros Chevrolet Silverado 2018.

Le constructeur automobile explique, dans ces documents consultables mercredi sur le site internet de NHTSA, qu’il doit résoudre un problème de la pompe à vide, qui rend le freinage « difficile et accroît le risque d’accident ».

Une fois la voiture ramenée chez le concessionnaire, celui-ci va reprogrammer le système de contrôle du freinage, affirme encore GM.

PHOTO MIKE STONE, REUTERS

Un Yukon 2015 sur la chaîne de montage à l'usine d'Arlington, au Texas.

Au total, près de 3,5 millions de voitures sont concernées, dont les Chevrolet Silverado 1500, 2500 et 3500 années-modèles 2014-2018, le Chevrolet Surburban années-modèles 2015-2018, le Chevrolet Tahoe (2015-2018), les GMC Sierra 1500, 2500 et 3500 années-modèles 2014-2018, le GMC Yukon (2015-2018) et le Cadillac Escalade (2015-2017).

Malibu, Express et Savana rappelés aussi pour d'autres problèmes

PHOTO GM

Une Malibu 2018.

Le groupe dirigé par la PDG Mary Barra a également rappelé près de 180 000 Chevrolet Malibu produites en 2018 pour une « erreur » dans le logiciel de contrôle du moteur, plus de 90 000 Chevrolet Express et GMC Savana de 2019 dont l’alarme du bouclage de la ceinture de sécurité ne marche pas.