Source ID:; App Source:

Des humains ont giflé et frappé des autos autonomes en Californie

La Presse

Voici une prédiction inédite sur la voiture autonome : le fait que personne ne soit au volant ne mettra pas fin à la rage au volant.

Des rapports d'accidents déposés récemment en Californie montrent que des Chevrolet Bolt autonomes ont ont été attaquées par des humains, subissant des dommages mineurs. Les incidents impliquaient un piéton et un automobiliste. 

Cela n'augure pas bien des rapports entre humains et voitures-robots sur la route.

Le quotidien Los Angeles Times rapporte qu'un piéton fâché s'en est pris à une Bolt autonome immobilisée à une intersection et attendant que se dégage un passage piétonnier, avant de tourner à droite.

Une vraie mise en échec de hockey

«Un autre piéton (...) a traversé la rue en courant --en contravention du pictogramme signalant de ne pas traverser-- et s'est mis à crier avant de projeter tout son corps sur le côté gauche du hayon et du pare-choc de la voiture autonome», peut-on lire dans le document, rapporte le journal. «Il n'y a pas eu de blessure, mais le feu arrière gauche a été légèrement endommagé.»

Le Los Angeles Times a pu consulter six procès-verbaux rapportant autant d'incidents depuis le début de l'année. 

Cet incident --tout comme le suivant-- impliquait une Bolt autonome testée par Cruise Automation, de San Francisco, une filiale de General Motors.

À une autre occasion, un opérateur conduisant une Bolt (dont la conduite autonome avait été désactivée) a immobilisé la voiture derrière un taxi.

Une bonne claque sur la vitre

Le chauffeur du taxi «est sorti de son véhicule, s'est approché de la Bolt de Cruise Automation et a frappé de la main la vitre côté passager, causant une égratignure», signale le rapport.

Le document ne stipule pas si le geste du chauffeur de taxi découlait d'un incident antérieur avec la Bolt.

La loi californienne oblige les exploitants de voitures autonomes à signaler par écrit tout incident impliquant leurs véhicules expérimentaux. Ces documents sont publics.

Le Times signale que des six accidents signalés depuis le début de l'année, trois impliquaient des voitures autonomes conduite par des humains et trois par le système de conduite autonome. Les quatre incidents n'impliquant pas d'attaque par un humain était de petits accrochages. L'an dernier, 27 incidents du genre ont été signalés en Californie.

Les concepteurs de voitures autonomes ont connu des difficultés à faire s'intégrer leurs voitures-robots dans le trafic comprenant des conducteurs humains.

Pour lire l'article du Los Angeles Times, cliquez ici.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer