Source ID:; App Source:

L'hybride, une solution temporaire?

L'été dernier, les ventes de véhicules électriques et... (Photo fournie par Toyota)

Agrandir

L'été dernier, les ventes de véhicules électriques et hybrides branchables ont surpassé celles d'hybrides plus traditionnels (comme la Toyota Prius) en Amérique du Nord, selon la firme Bloomberg New Energy Finance.

Photo fournie par Toyota

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

La réorganisation qui a amené General Motors à annuler prématurément la commercialisation de la Chevrolet Volt n'est pas le fruit du hasard : alors que le marché automobile semble vouloir se contracter en 2019, les acheteurs cherchant un véhicule peu énergivore se tournent de plus en plus vers les tout-électriques plutôt que vers les hybrides essence-électrique.

Les constructeurs préfèrent eux aussi les véhicules électriques, puisqu'ils comportent moins de pièces mécaniques, et sont donc plus faciles à concevoir, assembler, puis entretenir. Résultat : l'hybride, qui est généralement présenté comme une technologie intermédiaire pour consommer moins d'essence, prend aussi des airs de solution temporaire, car le marché se polarise entre des véhicules à essence plus abordables et des véhicules électriques plus performants.

L'été dernier, les ventes de véhicules électriques et hybrides branchables ont surpassé celles d'hybrides plus traditionnels (comme la Prius) en Amérique du Nord, selon la firme Bloomberg New Energy Finance. Cette polarisation « décrit bien le marché en ce moment », résume Salim Morsy, analyste pour la firme new-yorkaise.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer