Voici un survol des trois VUS essayés, avec le prix et le consommation d'essence de chacun.

Audrey Ruel-Manseau Audrey Ruel-Manseau
La Presse

CHEVROLET BLAZER AWD

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Le Chevrolet Blazer

Prix de base : 46 300 $

Prix du modèle essayé : 55 635 $

Consommation en ville : 12,7 L/100 km

Consommation sur l’autoroute : 9,5 L/100 km

Moteur : essence, V6, 3,6 L

On aime : Le confort des sièges. Les nombreux et vastes espaces de rangement. Le toit ouvrant panoramique. La conduite assistée. Les prises USB de type A et de type C, et la prise 120 V à l’arrière de la console avant. L’écran central, le système de navigation couplé à la connexion internet, le système audio, la recharge sans fil pour le téléphone. La vision panoramique des caméras. Le look.

On aime moins : Le fait que la majorité des « on aime » soient inclus dans un achat forfaitaire à 4395 $. La consommation d’essence. L’habitacle intérieur trop bas pour s’asseoir si on y dort. La taille des fenêtres, principalement la lunette arrière.

Verdict : Le Blazer a été une découverte surprenante. Son confort est un point très positif, tout comme l’assistance à la conduite. Le prix et la consommation d’essence sont un pensez-y-bien, par contre.

NISSAN ROGUE SL TI PLATINE ROGUE 2019

PHOTO DAVID BOILY LA PRESSE, LA PRESSE

Le Nissan Rogue

Prix de base : 37 498 $

Prix du modèle essayé : 40 313 $

Consommation en ville : 9,60 L/100 km

Consommation sur l’autoroute : 7,50 L/100 km

Consommation combinée : 8,7 L/100 km

Moteur : essence, 4 cylindres, 2,4 L

On aime : Le toit ouvrant panoramique. Le format pour le stationnement, la tenue de route et la traction intégrale intelligente. Les barres transversales pour attacher de l’équipement sur le toit.

On aime moins : L’espace intérieur insuffisamment profond pour y transporter des planches ou des skis de fond, et serré pour un vélo. L’inclinaison des rétroviseurs lorsque le véhicule est en marche arrière : intéressante pour mieux voir les lignes au sol, mais dangereuse pour vérifier l’arrivée possible de cyclistes, fréquente à Montréal.

Verdict : Le Rogue donne l’impression d’être un VUS « entre deux ». Il porte mal son « S » dès qu’on tombe dans de l’équipement sportif plus volumineux. À considérer si vos besoins sont moindres. Le prix est intéressant et la conduite est simple.

TOYOTA RAV4 HYBRIDE LIMITED 2019

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Toyota RAV4

Prix de base : 42 090 $

Prix du modèle essayé : 44 291 $

Consommation en ville : 5,8 L/100 km

Consommation sur l’autoroute : 6,3 L/100 km

Consommation combinée : 6 L/100 km

Moteur : système hybride synergétique, essence, 4 cylindres, 2,5 L

On aime : Le format hybride, pour son aspect écologique, économique et sa conduite silencieuse. L’habitacle est spacieux et le coffre est très logeable. La conduite est agréable et confortable. Les caméras, qui offrent une vision 360 degrés pour les stationnements parfois difficiles en milieu urbain.

On aime moins : La lunette arrière, qui pourrait être plus grande et assurer une meilleure vision. Le toit ouvrant, aussi de petite dimension. Le tableau de bord, avec ses grosses roulettes de plastique au look un peu ancien.

Verdict : Si je devais me départir de mon véhicule actuel (un Subaru Forester 2011), je considérerais sérieusement l’achat d’un RAV4. Ses atouts couplés à un prix concurrentiel en font mon premier choix pour cette expérience.