Soixante-seize pour cent : c’est la proportion des automobilistes canadiens qui ont des pneus d’hiver. Il s’agit d’une hausse par rapport aux 54 % d’il y a cinq ans. Évidemment, cette proportion est de 100 % au Québec, où la loi l’oblige, mais elle descend entre 60 et 75 % dans les provinces centrales.

LA PRESSE

Dans les Maritimes, où aucune loi n'oblige les pneus d'hiver, 94 % des voitures en sont quand même chaussés, indique l’Association canadienne du pneu et du caoutchouc.

Les Ontariens sont à 69 % et les Britannico-colombiens, à 64 %.

La principale raison invoquée pour ne pas mettre de pneus d'hiver est que les pneus quatre-saisons sont assez bons. C'est la raison invoquée par 53 % des Canadiens sans pneus d'hiver.

En 1998, seulement 35 % des automobilistes canadiens chaussaient leurs voitures de pneus d'hiver.

Hors Québec, où les pneus sont obligatoires, 71 % des automobilistes canadiens rouleront sur des pneus d'hiver durant la saison froide qui arrive, prévoit l'ACPC.