Q. Pour quelle raison tous les essuie-glaces – toutes marques et tous modèles confondus, ou presque – balaient-ils de la droite vers la gauche et jamais l’inverse ? Est-ce qu’il en est ainsi dans les pays où la conduite est à droite ? Enfin, sur certains modèles, le balayage se fait du centre vers les côtés. Est-ce une question d’esthétique ou d’efficacité ?

— Michel, Montréal

Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

R. Au cours de son histoire, l’industrie automobile a expérimenté plusieurs configurations différentes au chapitre de l’orientation ou encore du nombre d’essuie-glaces. De manière générale, l’orientation est toujours de gauche à droite, y compris dans les pays qui circulent de « l’autre côté ». Cette orientation unique – il existe, bien entendu, quelques exceptions – a pour but de faciliter la production sur la chaîne d’assemblage. Quant à votre seconde question, il existe, en effet, quelques véhicules dont le balayage débute par le centre. Ce n’est pas pour des raisons d’esthétique ou d’efficacité, mais plutôt pour balayer adéquatement un pare-brise dont les dimensions sont généralement hors-normes.

AVANT LES DÉPENSES

Q. J’ai une Toyota Matrix 2006 avec environ 130 000 km au compteur. Elle va encore bien, mais je suis craintive face à de grosses réparations. J’aime beaucoup ce modèle et je ne connais rien d’aussi fiable. Que me conseillez-vous ? Devrais-je encore attendre ?

— P.B.

PHOTO FOURNIE PAR TOYOTA

Bien que moins polyvalente, la Corolla hatchback est un bon substitut à la Matrix, mais tout aussi agréable.

R. Impossible d’établir un bilan de santé de votre véhicule à distance, mais pour peu que celui-ci ait été toujours bien entretenu, un technicien avisé et compétent vous aviserait déjà de l’usure de certains composants et des réparations à faire à court et à moyen terme. Cela dit, si votre véhicule fonctionne encore très bien et ne nécessite pas de réparations en dehors des frais courants d’entretien (vidange d’huile, remplacement des plaquettes de frein ou remplacement de la batterie, par exemple), pourquoi ne pas le conserver ? Si vous parcourez très peu de kilométrage annuellement, vous pourriez, par exemple, considérer un véhicule d’occasion récent comme l’iM (celle-ci fut commercialisée sous les enseignes Scion et Toyota). Celle-ci vous rappellera à plusieurs égards votre actuelle Matrix. Si vous souhaitez en revanche un véhicule neuf, pourquoi ne pas songer à la Corolla hatchback, moins polyvalente sans doute que votre Matrix, mais tout aussi agréable.

LA DISCUSSION S'ENGAGE

Q. J’aimerais que vous m’éclairiez sur la décision que je dois prendre. J’ai loué une Volkswagen Golf il y a trois ans. Mon contrat est de quatre ans et de 20 000 km/an. Je suis rendu à 76 000 km. Il me reste donc encore un an. Dois-je me rendre au bout de la location et payer l’excédent du kilométrage à 0,12 $ le kilomètre, ce qui me coûterait environ 3000 $ plus taxes ? Ma valeur résiduelle sera de 11 500 $ avec un dépôt de garantie de 3400 $. Ou bien devrais-je la racheter à la fin de la location, ce qui me coûterait autour de 9000 $ ? J’ai des égratignures et des petites bosses dues à de la grêle. Ou bien je tente ma chance pour un rachat de contrat avant les 80 000 km ? Merci de m’éclairer.

— Luc Gagné

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

Volkswagen Golf 2018

R. Présumons que vous aimez beaucoup votre Golf actuelle. Pourquoi ne pas prendre rendez-vous avec le représentant de votre concessionnaire pour explorer une autre avenue : celle de rendre votre véhicule actuel avant terme et de prendre une autre location. Peut-être seriez-vous étonné du résultat et peut-être seriez-vous en mesure d’éviter certains frais ou pénalités. Vous pourriez également songer à vendre à un particulier votre véhicule actuel. Il faut aussi savoir que dans sa forme actuelle, la Golf se trouve en fin de carrière et sera remplacée au cours de la prochaine année par une nouvelle génération. Si ces deux options ne vous conviennent pas, aussi bien payer les frais liés au kilométrage et rendre le véhicule.

CHOIX MONTRÉALAIS

Q. Nous habitons au centre-ville de Montréal et voudrions n’avoir qu’une seule voiture pour le couple. Un de nous doit faire 50 km pour aller au travail, surtout de l’autoroute, et aucune borne de recharge n’est offerte pour le moment sur les lieux de travail. Autrement, nous faisons une ou deux fois par mois des trajets de 450-500 km pour visiter la famille ainsi que des sorties sportives régulières pendant l’été. Donc, nous recherchons un véhicule avec une bonne autonomie et beaucoup d’espace dans l’habitacle pour les passagers, les vélos, etc. Le confort et une bonne tenue de route font également partie de nos critères.

Nous ne sommes pas prêts à faire le saut vers le tout-électrique, mais sommes fortement attirés par un hybride rechargeable par conviction environnementale d’abord, économique ensuite. Considérant nos critères et un budget de 35 000 $ ou moins, tout inclus (incluant les rabais gouvernementaux), il nous semble que seul le Kia Niro PHEV y répond actuellement. Que pensez-vous de ce véhicule ?

Nous avons considéré le Mitsubishi Outlander, mais la différence de prix considérable avec le Niro nous décourage. Vaut-il cette différence de prix ?

Nous sommes attirés par le Subaru Crosstrek qui sortira bientôt, mais l’autonomie électrique annoncée de 30 km nous refroidit un peu. S’agirait-il d’une bonne option tout de même si la consommation en mode essence est raisonnable ?

— Brendan Alexander et Caroline Hosatte-Ducassy

PHOTO FOURNIE PAR KIA MOTORS

Kia Niro PHEV.

R. Le Niro PHEV représente une option intéressante en effet. Il s’agit d’un véhicule fiable, généreusement garanti et offrant un habitacle polyvalent. À moins de vouloir bénéficier à tout prix du rouage intégral et de plus de volume intérieur (en avez-vous vraiment besoin ?), rien ne justifie de payer plus pour l’Outlander. Quant au Crosstrek hybride, il sera présenté en avant-première canadienne à l’occasion du Salon de l’auto de Montréal, le mois prochain. Son autonomie électrique est en effet bien maigre et son prix, toujours inconnu. Vous pourriez également voir le Toyota RAV4 hybride (rechargeable ou pas), une autre valeur sûre.