La jeune marque automobile américaine Rivian, qui projette de mettre en marché un VUS et une camionnette électriques d’ici deux ans, réserve quelques surprises à ses futurs clients. Parmi celles-ci, ses véhicules pourront être équipés d’une batterie auxiliaire, pour prolonger leur autonomie loin des bornes de recharge. Un Rivian pourra aussi en charger un autre.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

C’est du moins ce qu’a affirmé le PDG de Rivian, RJ Scaringe, au cours d’une entrevue avec des médias spécialisés américains, la semaine dernière. Cela dit, la batterie d’appoint aurait une autonomie beaucoup moins importante que les quelque 640 km que devrait fournir la batterie principale des futurs R1V et R1T, dont la capacité annoncée est de 180 kWh.

Par ailleurs, comme les plus récents téléphones cellulaires, les véhicules de Rivian pourront échanger une partie de l’énergie stockée dans leurs piles. Le constructeur américain n’a pas donné plus d’indications, sinon qu’il suffira de brancher deux véhicules ensemble pour lancer l’opération.

Heureusement, contrairement aux téléphones, il ne faudra pas tourner son Rivian à l’envers pour que ça fonctionne…