Si une marque de véhicules a pu incarner à elle seule toute l’insouciance de l’industrie automobile par rapport aux enjeux de l’énergie et de l’environnement au milieu des années 2000, c’est bien celle des gros VUS américains Hummer. Une douzaine d’années et quelques kilowattheures plus tard, la marque honnie des écolos pourrait revenir sous forme de VUS de luxe tout électriques.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

C’est du moins ce que rapportait la semaine dernière l’agence américaine Bloomberg, citant une source anonyme près de la direction de General Motors (GM). Le constructeur automobile de Detroit songerait à inclure la marque Hummer dans un plan à long terme visant à commercialiser une gamme complète de VUS à moteur électrique ciblant différents créneaux du marché automobile, dont celui des VUS de luxe. GM a déjà annoncé son intention de lancer une vingtaine de nouveaux modèles de véhicules électriques d’ici 2023. Ceux-ci seront produits à partir de deux architectures distinctes, la première convenant aux petites voitures et VUS. La seconde, qui pourrait donner naissance à des camionnettes et à des véhicules de plus forte taille, est celle qui pourrait animer ces Hummer de prochaine génération, si on se fie aux rumeurs.

Le chiffre de la semaine

20 %

PHOTO FOURNIE PAR BRIDGESTONE

Allégés de 10 % par rapport à un pneu traditionnel, les pneus Enliten facilitent la tâche du groupe propulseur.

C’est la réduction de la résistance au roulement des nouveaux pneus Enliten de Bridgestone, qui se présentent comme étant ainsi plus écolos. Allégés de 10 % par rapport à un pneu traditionnel, les Enliten facilitent la tâche du groupe propulseur, améliorant son autonomie ou réduisant sa consommation de carburant, selon qu’il est électrique ou à essence.

Ce siège d’auto canadien promet plus d’espace et de confort

PHOTO FOURNIE PAR MAGNA INTERNATIONAL

Magna présente le FreeForm, son plus récent design de sièges d’auto.

Détail important souvent négligé par les designers, les sièges d’auto sont pourtant le principal point de contact entre la voiture et son propriétaire. C’est aussi, dans bien des cas, une composante déterminante dans la décision d’achat. Et comme les automobilistes passent de plus en plus de temps à bord de leur voiture, des sièges confortables sont un élément névralgique. C’est pour cette raison que Magna a créé le FreeForm, son plus récent design de sièges d’auto.

L’usine de Magna Seating à Shelby, au Michigan, a dévoilé le FreeForm en même temps qu’elle célébrait le fait d’avoir produit 50 millions de sièges, plus tôt ce mois-ci. Ce nouveau siège a la particularité de présenter une forme concave profonde de 102 mm, plus prononcée que n’importe quoi d’autre dans l’industrie. Amincis, ces dossiers dégagent 10 cm additionnels pour les genoux des passagers. Selon Magna, ces deux détails permettront aux marques automobiles de dessiner des habitacles plus personnalisés et plus accueillants, voire faits sur mesure pour des véhicules autonomes où les passagers préféreront faire autre chose que tenir le volant.