L’Université technologique de Compiègne (France) a présenté jeudi en démonstration le premier véhicule autonome européen.

La Presse

Une Renault Zoé électrique modifiée s’est déplacée sans chauffeur grâce à un moteur de positionnement conçu dans le cadre du projet ESCAPE.

Ce projet, financé par l’Union européenne, repose sur le système de navigation par satellite européen Galileo.

Lors de deux essais distincts, les prototypes se sont déplacés sur piste et sur des voies publiques.

Des journalistes et d’autres passagers ont pu monter à bord du prototype roulant sur la piste d’essai de l’université.