Malgré de forts appuis dans l’industrie automobile et dans le public, le programme fédéral américain de subventions à l’auto électrique ne sera pas augmenté.

LA PRESSE

Une proposition qui aurait financé l’augmentation du programme a été coupée du budget fédéral devant être adopté ce mois-ci à Washington.

Et la sénatrice démocrate du Michigan, Debbie Stabenow, blâme «l’extrême résistance» de l’administration du président Donald Trump, rapporte l’agence de presse Bloomberg. «Je ne comprends pas pourquoi on voudrait couper l'avenir de l'industrie automobile», a déclaré Mme Stabenow à Bloomberg.

PHOTO MIKE BLAKE, REUTERS

Un Modèle 3 de Tesla dans un stationnement, avant d'être livré à son acheteur.

Il y a un an, le président Trump avait déclaré en entrevue à Fox News que le virage électrique abordé par General Motors «ne marchera pas».

À l’heure actuelle, le programme de subventions fédéral adopté sous l’administration Obama prévoit que chaque constructeur peut profiter de subventions atteignant 7500 $ (versés aux acheteurs) jusqu’à 200 000 véhicules électriques. La proposition rejetée par la Maison-Blanche aurait porté à 600 000 le nombre de voitures pouvant profiter de la pleine subvention fédérale, qui aurait cependant été réduite de 500 $ à 7000 $. La proposition aurait aussi rendu admissibles aux subventions les voitures à hydrogène.

Cette initiative avait l’appui du secteur automobile, des distributeurs d’électricité et des groupes environnementaux et pour une rare fois, des deux partis au Sénat.

Les deux constructeurs les plus touchés par le refus de la Maison-Blanche sont Tesla et General Motors, qui ont passé le cap des 200 000 véhicules vendus.

PHOTO CHEVROLET

La Chevrolet Bolt 2020, la seule voiture électrique actuellement vendue par General Motors.

À partir de ce nombre, les subventions ont été divisées par deux à 3750 $ pour six mois, puis à nouveau divisées par deux à 1875 $ durant six autres mois. Ainsi, les Chevrolet Bolt de GM vendues aujourd’hui ne sont plus subventionnées qu’à 1875 $ depuis octobre; la subvention tombera à zéro au mois de mars 2020. De même, les véhicules Tesla ne sont plus subventionnés qu’à 1875 $ depuis juillet dernier et la subvention tombera à zéro le 31 décembre.

Les acheteurs de voitures électriques intéressés par des modèles d’autres constructeurs pourront encore obtenir des subventions jusqu’à ce que ces derniers atteignent le plafond de 200 000 véhicules subventionnés. Selon Bloomberg, Nissan, Ford et Toyota avaient tous vendu plus de 100 000 voitures subventionnées au début de l’été dernier.