La société NIO est méconnue en Amérique du Nord, mais le constructeur de voitures électriques est tout de même coté à la Bourse de New York. Et son action a plus que triplé de valeur, ces dernières semaines, maintenant que sa capacité de production semble s’être accélérée. Détail intéressant : la direction de NIO promet que cette cadence s’accélérera encore au fil des premiers mois de 2020.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

Cela dit, NIO, dont la gamme compte actuellement trois modèles, notamment un petit VUS tout électrique et une supersportive plus performante, n’a pas encore une capacité de production comparable à celle de son homologue californien. De juillet à septembre 2019, le groupe chinois a produit un peu moins de 3000 véhicules. Mais ce qui réjouit tant ses clients que ses investisseurs, c’est que cette capacité aurait triplé, à un peu plus de 8000 véhicules, pour les trois mois suivants.

L’entreprise n’est pas encore profitable, mais NIO s’approche un peu plus de la lumière au bout du tunnel…